jeudi 3 septembre 2015

La Beauté aux USA, sous l'angle connecté


La beauté n’a jamais été aussi centrale dans un contexte où l’apparence personnelle joue un rôle déterminant en s’échangeant sur la toile. Aujourd’hui les visages se montrent, s’exposent, se partagent, surtout auprès des plus jeunes américaines, au même titre que les prises de parole sur les réseaux sociaux. En quelques années, les selfies sont devenus une pratique répandue et aujourd’hui, sous les filtres d’Instagram, l’expression de soi devient à la fois ludique, débridée mais… parfaitement contrôlée.

Crédit photo : Glossier

Réseaux sociaux et image de soi
Une étude récente de TODAY/AOL révèle que 37% des femmes trouvent que les réseaux sociaux permettent de projeter la meilleure image de soi et que l’image flatteuse de leurs selfies améliore leur confiance en elles. Mais elles sont également 26% à penser que les réseaux sociaux entraînent le besoin de toujours être prêtes à être photographiées (« Camera ready »)(1).  Une nécessité qui explique le boom des segments de la perfection du teint avec les blurs notamment. Et cette tendance inspire – dernièrement, Too Faced a lancé sa nouvelle palette #TFNOFILTER présentant trois poudres de finition destinées à fixer le maquillage. Ces trois teintes reproduiraient les effets des filtres de photos Instagram.
Too Faced - Crédit photo : Cosmeticseeds

Instagram le nouvel instaglam
Aux USA, l’usage d’Instagram a connu une forte croissance en 2014 et est utilisé par 26% des internautes (et 53% des internautes des la génération Y (2) ). Ce réseau social dépasserait désormais Twitter et permet également de mieux contrôler son image, via les filtres qu’il propose. Les stars des réseaux sociaux en profitent, transformant leurs « followers » en « consommateurs ». Elles se lancent dans l’aventure de la création de nouvelles marques au discours cohérent en utilisant ces nouveaux outils qui se nichent au creux de la main.

A suivre de près pour 2015 : Glossier, fondée par Emily Weiss (bloggeuse Into the Gloss), Tyra Beauty de Tyra Banks (2,7 millions de followers sur Instagram), Jay Manuel Beauty par Jay Manuel et son concept de « filter finish beauty »  (1 million de followers sur Twitter).
Crédit Photo : Jay Manuel Beauty 
Du côté des grandes marques, Covergirl a été une marque précurseur dans l’exploitation de cet échange, à coup de # avec la campagne «Instagram yourself» au premier semestre, suivi par sa campagne #GirlsCan prônant l’empowerment féminin.


Campagne #Girlscan sur Youtube

Les Youtubeuses – les nouveaux gourous de la beauté
La jeune génération de Youtubeuses sont les nouvelles porte-parole de la beauté. Au total, plus de 75 heures de vidéos beauté sont téléchargées quotidiennement (2). Aujourd’hui elles détiennent 97% de la part de voie des vidéos beauté sur Youtube, les marques n’en générant que 3%. Elles contrôlent donc, de leur chambre, le futur des marques de beauté. Ces nouvelles prescriptrices de la beauté disposent d’une forte influence sur les consommatrices, surtout les Beauty Natives, d’après l’étude de notre agence Cosmetics Inspiration & Creation. Selon l’étude, Youtube est la troisième source d’information sur les tendances beauté parmi les jeunes filles interrogées. Youtube a bien compris la puissance de ces nouvelles créatrices et n’a pas hésité à lancer en 2014 des campagnes publicitaires (télé, affichage, presse) mettant à l’honneur ces stars de la beauté.


Campagne Youtube à New York - crédit photo : Cosmeticseeds
Parlez-vous #Hashtag ?
Le hashtag est un mot-clé précédé du symbole #, facilitant l’accès aux internautes et la création de lien avec toutes les publications qui parlent du même sujet. Un principe désormais utilisé auprès des différents réseaux sociaux (Google +, Instagram, Tumblr, Youtube et Facebook). Aujourd’hui, le hashtag est un outil de communication qui devient clé pour créer du lien, permet de surfer sur la vague de la tendance et faire parler de soi. Quelques hashtags populaires à suivre : #Helfie (selfie capillaire), #Iwokeuplikethis (photo de soi au réveil, très prisé par les stars), #contouring (l’art du contouring en plein boom),… Aujourd’hui les marques veulent participer à la conversation sur la toile en incorporant les hashtags sur leur campagnes : Garnier propose #sleepwiththis pour son nouveau sleeping mask, Covergirl Colorlicious signe ses teintes de rouges à lèvres par des numéros précédés de hashtags,  #makeoversbysephora pour la campagne Sephora,…


Campagne #sleepwiththis de Garnier sur Youtube


This article in French in the Beyond Beauty Magazine

Source :
1/ TODAY/AOL Ideal to Real Body Image Survey – February 2014
2/ PEW Research Center’s Internet Project Survey – N=1597 internet users 18+
3 / Pixability : Beauty on YouTube: How YouTube is Radically Transforming the Beauty Industry and What That Means for Brands,"