Shanghai Stories and Inspiration...



à - Tian Zi Fang


A l'heure de l'exposition Universelle à Shanghai, le made in China est remplacé peu à peu par le designed in China, qui se déploie dans les quartiers de Tian Zi Fang ou dans la zone des anciennes concessions françaises. Mais en quoi Shanghai et la Chine peut inspirer la Beauté?


Nous revenons d'un voyage à Shanghai, avec une énergie toute particulière, une centaine de photos, une vingtaine de belles rencontres et une valise remplie de produits inédits.


Pourquoi s'intéresser à la Chine?


Aujourd'hui 20% de la population mondiale vit en Chine et le marché Chinois de la Beauté a connu une croissance de 9% en 2009, atteignant un volume de vente de $31milliards ( Source - EuroMonitor - presentation au In-Cosmetics 2010), largement dominé par le soin. Les chinoises ont une tradition de beauté fortement ancrée, elles sont nombreuses à aller dans les pléthores de centre de beauté, de massages, utilisent des plantes issues de la médecine traditionnelle chinoise et la prolifération des marques importées (western ou asiatiques) rend la beauté plus que jamais accessible, surtout dans les grandes villes telles que Shanghai.


Pourquoi s'intéresser à Shanghai?

Shanghai, la ville la plus dense et la plus consommatrice de cosmétique en Chine était considérée dans les années 30 comme le "Paris de l'Orient". Riche en héritage et en multiplicité culturelle provenant de son passé, Shanghai ressemble plus à un "New-York de l'Orient", tant la ville entre dans une modernité toute particulière, mélant héritage, tradition et modernité....cumulé à un nouveau style de vie véritablement urbain.


La Chine et le futur
Aujourd'hui, l'indice de confiance des consommateurs Chinois est au plus haut, et la jeune génération (Chuppies - Chinese Yuppies), contrairement aux plus âgés, ont une telle confiance dans un avenir plus serein qu'elle n'économise plus, elle consomme. Les jeunes Chuppies n'hésitent pas à investir leur salaire en accessoire, mode et produits de beauté. Pour elles, il s'agit d'un investissement pour leur carrière qui ne pourra que progresser. Un impact énorme que représente la croissance de cette classe moyenne qui laisse présager une croissance forte de l'industrie du Luxe et de l'industrie de la Beauté. Euromonitor annonce que la Chine devrait représenter 30% de la croissance de l'industrie de la beauté entre 2008 et 2013 (Source Euromonitor - BW confidential).
D'après le rapport BCG, la Chine devrait devenir le premier marché du luxe dans un horizon de 5 à 8 ans, et les marques de luxe internationales s'y préparent : elles investissent dans la création de flagship stores (Louis Vuitton en a ouvert 2 boutiques à Shanghai le même jour) ou créent des évènements mettant en avant leur héritage et leur histoire (comme pour l'évènement Dior au Plaza 66).

La Chine, les Chinoises et la Beauté

Le marché de la beauté, surtout sélectif, reste à dominance de marques importées, ou marques locales managées par des groupes internationaux (comme Yue-Sai - l'Oréal ou Auprès - Marque Shiseido pour le marché Chinois). Ces marques semblent plus crédibles pour les chinoises, beneficiant d'un capital confiance plus important et symbolisant une ouverture vers la modernité. Mais une marque comme Herborist, distribuée chez Sephora ou dans les shopping mall ou Beauty Spa, entre dans une modernité nouvelle,et impose son héritage issu de la médecine traditionnelle chinoise (portée également par son expansion internationale).

« La Chine est plus qu’un pays, c’est un univers entier qui, depuis des millénaires, influence tout un continent. Aucune civilisation n’est comparable à la civilisation chinoise en durée, en continuité, en inventivité et en singularité » Cyrille J.-D. Javary et Alain Wang - Source : La Chine Nouvelle - Etre riche et glorieux.

De quoi inspirer notre industrie de la beauté!

Pour en savoir plus : Dossier Inspiration from Shanghai - ici

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le rapport à la Beauté aux USA - 5 thématiques à suivre

Le déploiement des écrins de la beauté

Du désir de singularité à l’envie de liberté: Le nouveau luxe et ses expressions dans la beauté (première partie)