Parcours pétillant !

Crédit Photo : Les bellista by Nocibé
Depuis quelques jours, c'est officiel, Douglas a reçu le feu vert de l'autorité de la concurrence, l'autorisant à racheter Nocibé. 

Un rapprochement qui permettra à la nouvelle entité de devenir le leader de la parfumerie française en nombre de magasin.

Cette actualité est l'occasion de dresser le portrait d'Isabelle Parize, femme de défi, devenue une personnalité incontournable dans le monde de la parfumerie. À la présidence du directoire de Nocibé depuis 2011, elle marque de son empreinte cette enseigne française et la conduit vers un renouveau stratégique : recentrage sur le service grâce à un vaste programme de formation de conseillères, nouvelle architecture des parfumeries, lancement de la marque propre Nocibé (1000 références) et tout dernièrement, création du concept Les Bellista by Nocibé proposant l’expérience beauté « sur place et  à emporter ».

Entretien avec cette personnalité au parcours pétillant et dont le principal moteur est de s’attaquer, avec enthousiasme, à de nouveaux défis !


Isabelle Parize
1. Comment vous définissez vous en quelques mots ?
A la fois respectueuse des règles et des organisations, j’ai un goût prononcé pour les challenges et j’ai besoin de m’engager sur des routes non tracées. Cette soif de nouveaux défis explique sans doute mon parcours et mes passages successifs d’un univers à l’autre, des médias vers la beauté, entre autres.

2.     Votre parcours international est d’une grande richesse, quel évènement vous a le plus marquée ?
Sans doute ma première expérience chez Procter &Gamble, elle  m’a forgée, durant une période propice puisque j’y étais plus jeune. J'y ai appris l’essentiel : la seule chose qui compte vraiment, c’est le regard du consommateur et la pertinence de l’exécution.

3.     Au quotidien, qu’est-ce qui vous motive, vous fait avancer ?
Je préfère fuir l’évidence pour m’engager dans des situations de challenge. J’aspire à être sollicitée intellectuellement et le besoin d’apprendre de nouvelle chose est un moteur impératif pour moi.

4.     Avez-vous un mentor, un modèle ?
J’ai surtout rencontré ma bonne étoile qui m’a guidée vers mon destin. Toute jeune au lycée à Auxerre, j’ai manifesté mon envie de devenir professeur de gym. Je me suis retrouvée convoquée chez la Directrice qui m’a formellement déconseillé cette voie, voyant en moi des talents qui me permettraient « de faire des choses intéressantes dans la vie ». Respectant son avis, une rencontre avec la conseillère d’orientation m’a dirigée vers le marketing, ce qui m’a menée à l’ESCP. Sans elle, je serais sans doute Prof… Aujourd’hui le sport est plutôt une passion.


5.     Quelles sont les innovations beauté qui vous ont interpellés récemment ?
Invictus de Paco Rabane est un très beau lancement qui m’a marqué par son intégrité dans le mix marketing, d’une cohérence absolue, et par sa qualité d’exécution. Dans un autre registre, l’audace créative de la communication de la Petite Robe Noire de Guerlain. Et en beauté, les BB creams, une réinvention à l’Européenne d’un concept venu d’Asie ouvrant une nouvelle catégorie d’hybrides. Dans l’univers de la beauté, les Chubby stick de Clinique ont été une jolie réinterprètation.

6.     Quelle est votre vision de l'industrie cosmétique de demain et d’après-demain?
Un des challenges du retail sélectif est le segment soin. Contrairement aux parfums où le réenchantement sur le point de vente est en cours, le soin doit reprendre pied, surtout dans un contexte de plus grande sophistication dans les routines et les rituels. L’autre challenge est la capacité de la parfumerie à se remettre en question dans le contexte de la montée des enseignes comme Kiko, Yves Rocher, l’Occitane et de reprendre une position dans ce marché.

7.     Quel est votre conseil aux femmes de notre industrie?
Soyez belles et amusez-vous !

Alors mesdames suivons bien ces conseils avisés !


Article en français et anglais dans le Beyond Beauty Magazine : ici 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le rapport à la Beauté aux USA - 5 thématiques à suivre

Du désir de singularité à l’envie de liberté: Le nouveau luxe et ses expressions dans la beauté (première partie)

Le déploiement des écrins de la beauté