Les nouveaux visages de la beauté aux USA

New York Fashion Week - Francelle Daly for NARS Cosmetics for Philip Lim
Le marché de la beauté continue sa belle envolée aux Etats Unis porté par une atmosphère « post-récession » et l’importance de l’apparence personnelle exacerbée par la valorisation de soi sur les réseaux sociaux.

1. Le Clean Natural – Nouvelle expression du teint parfait
Le naturel, le healthy skin continuent à être moteurs dans la consommation américaine et montrer une peau pure et parfaite, dès le réveil, est devenu le nouveau jeu des célébrités sur instagram.
Une beauté visiblement naturelle qui se travaille du nettoyage au soin jusqu’au maquillage. C’est l’art d’un « layering » inspiré de l’Asie qui permet, en coulisse, d’obtenir le summum d’un teint parfait.  Cette quête de pureté amène également à la mise à nu des formulations avec la recherche de naturalité dans les agents de texture comme les actifs, dans le but  de respecter l’écologie cutanée. C’est l’éloge des textures réconfortantes comme les huiles et baumes.  La peau se veut transparente et les étiquettes aussi. Place aux formules « clean », naturelles, tracées, sans éléments chimiques certes mais également sans allergènes ou sans gluten. En alimentaire, le marché du gluten-free a progressé de 63% de 2012 à 2014. Aux USA, ils seraient 41% à être d’accord qu’une alimentation sans gluten serait plus bénéfique pour tous et 22% à suivre ce type de régime(1).  Et les marques de Beauté délestent petit à petit le gluten de leurs formules et revendiquent le sans gluten sur leur site.

2. L’hydratation 2. 0 - Les  nouveaux « waterbased » de la beauté
La quête du nude parfait et l’influence des soins venus d’ailleurs remettent en question les habitudes hygiénistes des américaines fortement ancrées. Alors que ce marché a toujours été porté par le nettoyage purifiant, les exfoliants de surface, les retexturants (blurs) de peau, on note l’émergence de revendications autour de l’hydratation, de traitements en profondeurs que ce soit en soin, en maquillage ou en haircare. En intervention esthétique la nouvelle vague est celle de l’ Hydrodermabrasion à base d’eau et d’oxygène, en fond de teint, des crèmes teintées ou primers à base d’eau et en soin la croissance des brumes, eaux nettoyantes, sérums et soins hydratants. D’après le Groupe NPD, les soins visage avec dénomination « hydra » ou « moisture » ont connu une croissance de +75% et représentaient 48% de la croissance en valeur du soin visage en 2013(2).  Une tendance également influencée par les marques asiatiques comme LaNeige vendue désormais chez Target. Ce nouvel intérêt pour la douceur est l’opportunité pour les marques de proposer aux USA des gammes historiquement développé pour les marchés Asiatique (à l’instar de sa gamme Hydro-boost de Neutrogena qui sera lancés prochainement (3)).


3/ Le boom des micro-segments – La sophistication du rituel
Avec la sophistication des rituels beauté et la quête du « wow » product des plus jeunes vient le boom de produit de niche au rituel beauté original et créateurs de buzz dans les magazines ou les réseaux sociaux. Produits spécifiques yeux, lèvres, masques de traitement, les « petits » segments sont le centre de toutes les attentions. On le voit dans les linéaires où les produits astucieux prennent petit à petit leur place.
Le marché des masques, par exemple a connu une croissance de +60% en valeur à fin juin 2014 selon le NPD Group (2). Des marques comme GlamGlow ont réussi a transformer des produits hyper-niche, les masques, en produits que l’on déniche avec plaisir. Pour GlamGlow l’argile s’est transformée en or avec leur rachat par le groupe Lauder en décembre 2015. 

Sources:
(1)  Mintel
(2)  The NPD Group, Inc. / BeautyTrends
(3)  WWD


Découvrez également l'article dans le Beyond Beauty Magazine 
Discover this article in English in the Beyond Beauty Magazine

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le rapport à la Beauté aux USA - 5 thématiques à suivre

Le déploiement des écrins de la beauté

Du désir de singularité à l’envie de liberté: Le nouveau luxe et ses expressions dans la beauté (première partie)